dimanche 20 juillet 2014

Cires et résines

Les cires et les résines s'utilisent autant dans la décoration des meubles que sur les murs, elles personnalisent une peinture et en modifient également les textures que les artistes-peintres façonnent à leur manière. Cires et résines, au même titre que l'huile, font partie des techniques de peinture dites aux solvants. Les cires peuvent être d'origine animale ou d'origine végétale. Voulez-vous connaître leurs origines et savoir quelles en sont leur utilité et leurs propriétés ? Voilà qui vous éclairera un peu sur ces différents produits utilisés en déco et en peinture.

La cire animale

La cire d'abeille est la plus utilisée. Pour la préparation des peintures elle est décolorée au soleil et devient blanche. On peut l'employer à chaud, point de fusion 62°C. Elle se dilue dans l'essence de térébenthine ou de pétrole (White spirit). Elle intervient dans le lustrage des boiseries mais sert aussi de liant ou d'adjuvant dans les peintures.

La cire végétale

La cire carnauba est la cire végétale la plus employée. Produite par certains palmiers du Brésil, elle est très voisine de la cire d'abeille tout en étant moins sensible aux écarts de température. Son point de fusion est à 83°C. On la mélange généralement à la cire d'abeille pour lui donner plus de dureté. Pour plus de détails sur les cires, lire les fiches qui s'y rapportent.

Les résines

Ce sont des sécrétions végétales solides ou souples. Elles sont pour la plupart solubles dans les solvants organiques tels que l'alcool, l'essence de térébenthine, les hydrocarbures, les huiles...L'ambre et le copal ne sont pas solubles. Certaines résines sont improprement appelées "gommes" (ex : gomme laque), la résine dammar augmente la vivacité des couleurs ainsi que le brillant des préparations. Les résines servent à la sculpture mais aussi à la fabrication des vernis, des peintures, des médiums... 
On distingue 3 sortes de résines : 
  1. les résines dures dites aussi fossiles comme le copal 
  2. les résines tendres sécrétées par les arbres comme le mastic, la colophane 
  3. les résines baume, sécrétions épaisses et nobles comme la térébenthine de Venise 
Résines utilisées le plus fréquemment: 
résine damar, élémi, colophane, copal, sandaraque, gomme laque, térébenthine de Venise, mastic...


Utiliser les cires, les huiles, les gommes et résines des arbres pour fabriquer et parfaire ses peintures est un plus pour des créations très personnelles... Pour plus de détails sur les résines, lire les fiches qui s'y rapportent 

Où trouver tous ces produits d'atelier d'art ?
Personnellement, je me procure ces produits chez les spécialistes beaux arts mais aussi chez les spécialistes de peinture en bâtiment. Certains sites marchands sur le net proposent leurs produits, voir mes liens vers ces sites.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus.