vendredi 17 octobre 2014

Une table à 4 euros






J'ai acquis chez Emmaüs, pour la modique somme de quatre euros, une petite table qui me paraissait bien utile pour meubler un petit coin lecture dans mon salon. Cette petite table de cuisine en formica qui possède deux rallonges peut éventuellement servir de table à déjeuner, elle tient très peu de place et donnera, j'en suis sûre, avec une jolie chaise, une plante et quelques accessoires bien choisis, un petit côté sympathique au coin du salon. Ainsi, j'ai entrepris de lui refaire une beauté. Je ne peux pas montrer son aspect original car je ne l'ai pas prise en photo mais je peux vous la décrire : elle était en formica abîmé vert, ses pieds étaient blanc sale et... salis. Je l'ai donc bien nettoyée avec du savon noir liquide et une fois séchée, je l'ai repeinte. 
D'abord le soubassement :
J'ai passé une peinture 'Dulux Valentine - Cendre de lune", sur le couvercle, la peinture paraissait plutôt gris-bleu, et en la passant , elle me semblait plutôt "bleu" que "gris." Sur cette photo elle paraît carrément bleue mais en réalité elle a un bleu très délicat qui me fait penser aux anciens berceaux de bébé. J'ai juste peint, sans patine. Ensuite je me suis attaquée au plateau et rallonges. Là, j'ai commis quelques erreurs. D'abord, je voulais une table facile d'entretien mais j'ai horreur du formica, alors j'ai passé une couche de peinture - résine comme je voyais dans les réclames où le rendu était merveilleux. Malheureusement, avec moi, le rendu n'était pas si sublime, toutes les aspérités se voyaient et l'aspect brillant ne me convenait pas du tout. 

Alors j'ai repeint avec une couleur grise mate à l'eau que je n'ai pas non plus appréciée une fois posée. J'ai donc repris mes pinceaux et me suis mise à créer un dessin que je voulais plutôt romantique pour aller avec le beau bleu-passé des pieds. Voilà, c'était mieux. Ensuite, j'ai entrepris la patine avec de la gomme laque, du wite-spirit et des pigments "bitume de Judée" ce n'est pas vraiment ce qui convient mais ce sont des pigments qui me restaient.

Le résultat n'est pas très satisfaisant car le formica est une matière synthétique et morte, rien à voir avec le bois vivant et noble qui prend des allures de splendeur dès qu'il est patiné. Mais bon, je décide de garder en l'état, après tout, j'aime ce qui n'est pas parfait.