vendredi 25 juillet 2014

Les résines, leurs caractéristiques

Les résines et les gommes sont assez semblables dans leur aspect gélatineux et visqueux, leur grande différence c'est que les gommes sont solubles dans l'eau alors que les résines sont pour la plupart solubles dans l'alcool, l'acétone ou le white spirit. Les résines servent à la fabrication des vernis, des peintures, des médiums mais elles sont également utilisées pour la sculpture, les moulages, etc... Avant d'entamer la préparation de résines (voir la fiche), il est bon de connaître leurs propriétés afin de guider votre choix.
Caractéristiques des résines :
Résine Mastic
Mêmes caractéristiques que la résine dammar mais plus chère
Résine Dammar
Elle est soluble dans l'essence de térébenthine ajoutée d'un peu d'alcool. Elle se dissout mieux à une température tiède (température 1, plaque électrique) et devient ainsi plus transparente. Elle a un bon pouvoir adhésif, ce pourquoi on la mélange à la cire. Elle est transparente et brillante. Elle blanchit au contact de l'eau et jaunit peu dans le temps
Résine sandaraque
Elle est soluble dans l'essence de térébenthine et à l'alcool. Elle a un film brillant mais relativement tendu. Elle jaunit légèrement.
Résine colophane
Soluble dans l'essence de térébenthine et à l'alcool. Son taux d'acidité est élevé, d'où certaines précautions à prendre avec les pigments. Son film est brillant mais n'est pas d'une grande solidité ni d'une grande dureté. elle jaunit, plus que la résine sandaraque. Elle a un bon pouvoir adhésif. Sachant ces inconvénients, l'utiliser en petite quantité.
Résine copal
Elle peut être plus ou moins dure selon sa provenance. Les copals très durs sont presque insolubles et ceux d'une dureté moyenne sont solubles dans l'alcool, l'acétate d'amyle (solvant qu'on trouve en droguerie) ou dans l'huile chauffée. Les copals donnent des films très brillants, résistants mais ils brunissent fortement avec le temps. Leurs qualités sont sources de problèmes pour les peintures artistiques : elles entraînent des vernis très difficiles à enlever.
Gomme laque
L'usage veut qu'on la nomme gomme et non résine laque. Néanmoins, elle n'est pas soluble dans l'eau telles que les autres gommes. Elle est soluble dans l'alcool à 95°C. Elle possède de bonnes qualités filmogènes mais jaunit avec le temps. Elle est surtout employée en ébénisterie. Moi, je l'emploie aussi pour les objets décoratifs qu'ils soient en plâtre, poterie ou bois. On utilise principalement la gomme laque blanche et décirée.
Résine Elémi
  Elle est soluble dans l'essence de térébenthine. De consistance molle, elle est considérée comme un baume. Elle est principalement employée pour ses propriétés plastifiantes. Elle n'est jamais utilisée pure et peut être mélangée à d'autres résines pour la fabrication des vernis et des médiums.
Térébenthine de Venise
Elle est soluble dans l'essence de térébenthine. C'est un baume de consistance épaisse et collante. Elle est surtout employée pour la peinture à l'huile et lui donne un aspect émaillé, mais elle retarde son séchage.