samedi 2 août 2014

La colle de peau

Colle de peau

Parmi les colles animales dont je vous parle dans l'article "techniques à la détrempe", l'utilisation de la colle de peau est la plus répandue. Extraite de la peau de lapin, la colle de peau est appelée aussi colle de parchemin ou colle des Flandres. La colle de peau est utilisée en peinture, principalement pour sa souplesse, ses qualités collantes et son aspect velouté.
• Pour la préparation des peintures, elle est appelée détrempe. 
• Pour la préparation des supports et des enduits, elle est appelée 'gesso'. 
L' usage de la colle de peau employée pour la peinture décorative à l'ancienne est très répandu ; les peintres, les antiquaires et spécialistes de la rénovation de meubles l'utilisent particulièrement car elle a un très beau rendu mat velouté et c'est une technique idéale pour le bois. Tous les tableaux peints sur bois sont préparés de cette façon. Si vous voulez, vous aussi, retaper un meuble et lui rendre un aspect authentique et très très beau, allez sur la fiche recette concernant la préparation des meubles à la colle de peau.

Applications générales
La quantité de la colle de peau par rapport au volume d'eau varie en fonction des travaux que l'on veut réaliser et du support. Pour un litre d'eau :
• Peinture  (entre 50 à 100 g de colle de peau selon la consistance désirée, voir recettes)
• Enduit : 120 g de colle de peau
• Collage, marouflage : 100 g de colle de peau
• Encollage des toiles à peindre : 80 g de colle de peau
• Préparation du support bois : 120 g de colle de peau.