vendredi 24 octobre 2014

Glacis

Un glacis est une peinture extrêmement diluée, il peut être à l'eau, à base de gomme laque, à l'huile ou à la cire et est utilisé lorsque l'on veut peindre sans opacifier un meuble, un objet ou un mur. Pour obtenir des effets intéressants, il est possible de superposer les glacis de couleurs ou de tons différents, en laissant sécher entre chaque glacis. Voici quelques recettes sur cette fiche. Le glacis sert également à patiner, dans ce cas les glacis gras dits à l'huile sont plus indiqués.

Glacis à l'huile 

Avant de passer son glacis, le support doit être peint d'une couche d'apprêt à l'eau (peinture, enduit, gesso).
Mettre dans un sceau :
  • 1 volume d'huile de lin 
  • 2 volumes d'essence de térébenthine ou white-spirit 
Ajouter de la couleur en pâte à base de cire ou d'huile, (voir ces préparations de peinture sur les fiches) jusqu'à consistance désirée. Si on utilise des tubes achetés dans le commerce, il faut ajouter un siccatif.

Autre exemple de glacis à l'huile

  • Cire liquide : 100 ml
  • White spirit : 100 ml
  • Huile de lin : 1.5 ml
  • Siccatif liquide : 0.5 m
Ces glacis de base peuvent aussi servir de patine à vieillir si l'on ajoute des pigments de terre naturelle (ocres, siennes, etc..).

Glacis à l'eau

Préparer un mélange comme vu dans les fiches-recettes de peinture à l'eau (gommes, aquarelle, oeuf, caséine, etc...) ou utiliser une peinture de commerce et allonger ensuite avec de l'eau pour obtenir les transparences désirées.